Marketing : qu’est ce que le green washing ?

Bon nombre de consommateurs sont sensibles sur des questions écologiques. Une fibre très sensible qui pousse la grande majorité des marques à ajouter cette étiquette en vue de séduire bon nombre de consommateurs qui sont à la recherche des produits dits verts. C’est l’essence même du greenwashing, mais il y a des pièges à éviter.

Le greenwashing : c’est quoi ?

Le greenwashing naquit de la recherche sans cesse d’un produit eco-friendly. Des entreprises de marque ont alors adopté cette stratégie de marketing dite éco-blanchiment pour donner une image écoresponsable à ses produits alors que c’est loin d’être la réalité. Il s’agit plus d’une façade qu’un engagement réel envers la dame nature. En effet, plusieurs marques et entreprises utilisent le green washing pour redonner une image confiante et peu reluisante à ses produits auprès des consommateurs. Du côté du processus, les mentions sur les ingrédients et les conditions de travail ont été très bien réfléchi afin de ne pas réveiller les soupçons des consommateurs.

Le greenwashing, quel est le domaine le plus touché ?

Le greenwashing que les consommateurs surnomment également de brainwashing est considéré comme une publicité mensongère et abusive. Une stratégie de Marketing qui va à l’encontre de la loi et des principes du droit de la concurrence. La raison pour laquelle la France combat cette éventualité par le biais de l’autorité de régulation professionnelle. À cet effet, toute publicité mensongère peut entraîner une fermeture de la marque engageant ainsi la responsabilité civile des fabricants. Par ailleurs, cette méthode dite brainwashing touche aussi bien l’univers de la mode, des vêtements et de la voiture. Mais elle s’avère être plus dangereuse lorsqu’elle touche l’univers des aliments. Le fait est que tout le monde peut être victime de cette supercherie, donc comment l’éviter ? Il va falloir utiliser le bon sens de la vigilance, bien s’informer sur la marque et si possible sur leurs antécédents.

Comment éviter ce piège ?

Il est tout à fait normal de faire un point sur les ingrédients qui composent un produit, mais il faut surtout se méfier des mentions qui rappellent la nature. Entre parfaitement dans ce cadre les images de feuilles, de fleurs ou d’animaux mignons. Il faut rester vigilant face aux formulations floues à savoir « naturel », « raisonné », « pure » ou « clean ». Mais est ce que les produits avec mention sans OGM ou végétale sont fiables ? Mais est-ce que les produits avec mention sans OGM ou végétale sont fiables ? Gare également aux produits avec la mention « vert » mais dont la composition n’est mentionnée nulle part parmi les ingrédients. Désormais, vous ne serez plus tenté d’acheter des produits qui se vantent d’être éco-friendly.

Comment exploiter Tik Tok pour développer son business ?
Quels sont les secteurs d’activités les plus sinistrées à cause du Covid 19 ?