Clients et fournisseurs : comment mieux gérer les retards de paiement ?

Les retards de paiement sont souvent un des plus grands problèmes des gérants d’entreprise. Pour les PME et TPE, ce sont des risques majeurs car ils ont une trésorerie assez fragile. Etre payé est important, mais être payé dans les temps est encore plus essentiel. Cependant, il existe quelques techniques pour bien gérer les retards au niveau du paiement. Mais, pourquoi faut-il mieux gérer les retards de paiement ? Quelles solutions pour maîtriser les risques de retards ? Et comment bien gérer la relation fournisseur et client ?

Pourquoi gérer les retards de paiement ?

Pour un manager, la gestion du paiement est une prise en charge obligatoire et essentielle. En fait, les fournisseurs doivent être payés dans les temps pour éviter les litiges.

Pour les fournisseurs, il est aussi indispensable de mieux gérer les retards de paiement. Ces retards ont un impact direct sur la trésorerie. En effet, ce sont des facteurs de détérioration de la situation financière des fournisseurs ayant une trésorerie fragile. De plus, ils peuvent aussi engendrer de nombreuses défaillances. Ces dernières peuvent avoir directement un impact sur l’entreprise si des fournisseurs stratégiques sont impliqués. Les retards de paiements des clients sont des problèmes à soulever par les fournisseurs. Beaucoup de sociétés ont tendance à se focaliser sur leur premier point sans toujours prendre la mesure de l’impact de leur politique financière sur la gestion des relations avec les fournisseurs.

Solutions pour maîtriser les risques de retards de paiement

Afin d’avoir un contrôle sur tous les retards de paiement, il existe des solutions efficaces. Tout d’abord, il faut commencer par les solutions qui permettent d’anticiper les risques comme les bases de donnée de la valeur ajoutée, les informations financières, le scoring de défaillance.

Ensuite, il faut maîtriser les solutions qui se focalisent sur la couverture de risque. Ce sont l’assurance-crédit, les garanties et cautions, l’affacturage, etc.

Et enfin, pour maîtriser les risques, il faut aussi adopter les solutions et métiers vous permettant d’améliorer le recouvrement. Ce sont les logiciels métiers, les cabinets de recouvrement, etc.

Bien gérer la relation fournisseur et client

Une situation de non-paiement de la facture peut provoquer de graves problèmes. La relation de confiance entre fournisseur et client sera détériorée aussi rapidement. Le fournisseur pourra avoir tendance à relancer le client de manière intempestive. Mais pour bien gérer cette relation, il faut prioriser les paiements et aussi de respecter les délais de paiement. Ensuite, il faut bien gérer son approvisionnement et bien analyser les données car la technologie facilite toute relation entre client et fournisseur. Celle-ci permet aussi d’améliorer l’efficacité dans votre gestion des comptes fournisseurs au sein de votre entreprise. Ainsi, les retards de paiement seront bien gérés par les clients.

La fraude documentaire : un vrai fléau pour les entreprises
Qu’est-ce que la piste d’audit fiable ?